Nous recrutons: Tu es un IT qui souhaite travailler en Node, Python, Serverless et Cloud dans l'IA ?
Microservices

5 raisons d’adhérer à l’architecture en microservices

Développement d'applications Web et Mobile

5 raisons d’adhérer à l’architecture en microservices

 

Au cours des décennies, le web a pu observer de grands changements au sein de son environnement. Des serveurs physiques sous forme de grandes machines complexes au containers, en passant par la virtualisation, nous sommes officiellement entrés dans une nouvelle ère. Depuis 2016, le géant Amazon a lancé les “Serverless”. Ces derniers divisent nos anciens serveurs en différents micro-serveurs pouvant être aussi bien composés d’API que de microservices. Dans cet article nous nous intéresserons donc au concept de microservice, afin de découvrir son rôle majeur dans ce nouveau bouleversement informatique. 

Du l’architecture monolithique à l’architecture par microservices

De nos jours, nombreuses sont les entreprises à utiliser les microservices pour la conception de leurs applications. Cependant, il faut savoir que leur utilisation est relativement récente. En effet, avant leur popularisation, les organisations favorisaient l’architecture monolithique. 

Alors, qu’est-ce qu’une approche monolithique ? C’est très simple. Lorsque l’on parle d’une technologie monolithique, on fait allusion aux configurations propres aux systèmes traditionnels.

Cet ensemble de systèmes est basé sur une seule et même large unité. Cependant une application monolithique peut très rapidement devenir problématique. Sa stabilité et sa sécurité peuvent parfois être difficiles à maintenir. En effet, son architecture étant particulièrement regroupée et serrée, la moindre erreur affecte la structure entière. On parle alors d’effet domino.

C’est pourquoi, une majorité de développeurs a décidé de se tourner vers les microservices. A l’inverse d’une structure monolithique, les microservices  sont divisés en différentes entités. Ces dernières sont indépendantes et fonctionnent en synergie afin de créer ensemble un processus métier. Chaque microservice a donc sa propre fonctionnalité pour répondre à un besoin précis.

Voici un schéma simplifié vous permettant de comprendre la différence entre une architecture monolithique et une architecture par microservices : 

 

Comparaison architecture monolithique et architecture en microservice

5 raisons d’adhérer à l’architecture en microservices

Pour les quelques sceptiques restants, voici 5 éléments qui ont réussi à convaincre de nombreuses organisations avant vous. 

1 – Une agilité impactante dans vos équipes

L’adoption de microservices va permettre à votre entreprise d’optimiser son organisation. Cela va passer par la création de petites équipes qui se concentreront sur un seul microservice. Ils auront donc une meilleure compréhension de l’environnement dans lequel ils évoluent. Ces derniers gagneront ainsi en indépendance et en productivité.

2 – Un facteur d’interopérabilité

En informatique, l’interopérabilité représente la communication entre des services,des systèmes ou tout simplement des appareils informatiques. L’architecture en microservice va favoriser ces connexions. Et ce, grâce à l’évolution synergique des micros-serveurs. 

3 – Une facilité de déploiement

Le déploiement facile et continu qu’offre une architecture en microservices reste l’une des raisons pour lesquelles 2 entreprises sur 3 se tournaient déjà vers les microservices en 2015. Auparavant, le déploiement prenait un nombre incalculable d’heures aux développeurs. Désormais, ce processus étant plus modulable, le déploiement peut se faire de manière plus simple. 

4- Une rapidité et facilité d’exécution

Cet argument est véritablement indéniable. À l’inverse d’une application monolithique, une application par microservices va être beaucoup plus rapide et facile à mettre à jour. 

Avec l’architecture traditionnelle, les développeurs devaient effectuer une batterie de test assez détaillés et donc complexes. Tout ceci dans le but de s’assurer que le changement à venir n’impacte aucune fonction. Les microservices étant séparés de manière individuelle, les développeurs peuvent effectuer des mises à jours en toute sérénité. Et ce, car  il n’y aura aucun risque que ce changement affecte une autre partie.

L’application sera ainsi testée mais avec plus de facilité car il sera plus simple d’identifier la source du problème. Les mises à jour et donc le développement de l’application seront plus rapides. 

5 – Une maintenabilité assurée pour votre application

Grâce aux microservices, la pérennité d’une application est décuplée. En effet, les mises à jours étant plus faciles et rapides, les développeurs peuvent sans cesse faire évoluer votre application. Elle sera ainsi plus simple à développer mais aussi à gérer. 

Comme vous pouvez le constater les microservices offrent de nombreuses opportunités à votre entreprise, que ce soit en termes de temps, d’argent, de durabilité ou encore d’agilité. Si vous avez été convaincu par leur potentiel, nous vous laissons découvrir la solution de l’agence Young App. Cette plateforme compte de nombreux microservices qui n’attendent qu’à se connecter à votre entreprise.

Quelques prérequis avant de commencer à développer votre architecture en microservices

 

 .Une rapidité et facilité d’exécution

Le changement d’une architecture monolithique vers une architecture micro service nécessite de lourds investissements. Que ce soit en terme de ressources humaines ou financières, votre organisation doit être prête à assumer ce coût conséquent. Bien que cet argument a tendance à effrayer certaines entreprises, il faut savoir  que sur le long terme, votre retour sur investissement sera bien réel.

 .Un maintien de vos compétences

Dès lors que vous utiliserez l’architecture en microservice, il faut savoir que le maintien de vos compétences sera l’une de vos difficultés. En effet, la décentralisation de  technologies peut mener certaines entreprises à l’erreur. Cette dernière est souvent le résultat d’un mauvais arbitrage entre innovation et durabilité. De plus, nombreuses sont les organisations à délaisser les missions de développement. Et pour cause: l’architecture en microservice réduit considérablement les risques.

 .Développer à partir des systèmes existant

Beaucoup de spécialistes vous expliqueront que les microservices ne sont pas la solution à toutes les problématiques. Et ils n’auront pas tort. Si vous désirez démarrer un tout nouveau projet, il vous sera difficile de savoir connecter les API les unes aux autres. Vous devez en premier lieu prendre le temps de vous “familiariser” avec ces dernières afin d’éviter de complexifier votre projet.

Ainsi, si vous souhaitez utiliser l’architecture en microservice, utilisez vos systèmes monolithes comme base. Vous pourrez en extraire les services un à un plus facilement. Et ce, car vous possédez une bien meilleure connaissance du système. Vous saurez donc quel service répond à quel besoin. 

 

Pour en découvrir un peu plus sur ce mode architectural, explorez la plateforme Young App, qui automatise vos processus métier au travers de microservices.