Nous recrutons: Tu es un IT qui souhaite travailler en Node, Python, Serverless et Cloud dans l'IA ?
Intégration-API

5 questions pour mieux comprendre l’intégration d’ API

API Management / Blog

5 questions pour mieux comprendre l’intégration d’ API

 

L’API ou Application Programming Interface en anglais, est un terme qui ressort souvent lorsque l’on parle de développement d’application. Nous utilisons ces interfaces tous les jours sans même nous en rendre compte. Amazon, Facebook, Google, Salesforce ou encore Twitter disposent d’API. À ce jour, le web programmable répertorie plus de 22 000 API dans sa base de données. Pour certains développeurs, l’intégration d’API est devenue un outil indispensable au quotidien. Nous allons répondre ici, à cinq questions qui vous permettront de mieux appréhender leur fonctionnement ainsi que leur importance.

Qu’est-ce qu’une API ?

Avant de s’intéresser à ce qu’est réellement une Interface de Programmation d’Application ou une “API” en anglais, nous allons tout d’abord expliquer ce qui se cache derrière cet acronyme. 

Application : Signifie toutes applications que vous pouvez utiliser au quotidien sur votre smartphone, tablette ou autre. Ce terme peut également tout simplement faire référence à un logiciel. 

Programmation: Les développeurs d’applications ou logiciels vont utiliser ces API afin de concevoir des logiciels. 

Interface: C’est l’outil qui va permettre à l’utilisateur d’interagir avec l’application. 

Une API représente donc l’intermédiaire entre vous et tous les systèmes que vous ne voyez pas lorsque vous utilisez une application. Elle va faciliter l’utilisation et la compréhension d’une application pour nous, utilisateurs de ces plateformes. 

 

Quel est le rôle d’une API ?

Afin de mieux expliquer le rôle d’une API nous allons reprendre l’exemple le plus utilisé lorsque cette requête apparaît sur Google, à savoir celui d’une commande au restaurant. Lorsque vous êtes au restaurant et que vous désirez commander, un serveur vous présente une carte avec différents plats inscrits sur cette dernière. Vous allez donc choisir un des plats de cette carte et ce dernier vous sera servi devant vous. 

Le fonctionnement d’une API est très similaire à cet exemple. L’API est représentée par la carte du restaurant. Elle va être l’interface entre vous et l’application (qui se réfère à la cuisine du restaurant dans notre exemple). 

Voici un schéma permettant de visualiser la place d’une API : 

 

Rôle-API

Schéma explicatif du rôle d’une API 

Les API vont donc aussi permettre aux plateformes, aux systèmes ou aux applications de se connecter entre eux. 

Enfin, l’intégration d’API sera bénéfique à l’entreprise au travers de deux facteurs importants : le temps et l’argent. 

Le gain de temps se justifie par la simplicité de configuration et de mise en place d’une API. Outre le paramétrage et l’assemblage des API, le processus en lui-même demande un investissement moindre de la part de l’équipe informatique. Cette dernière n’aura plus en charge le codage complet de l’application. Elle se libère ainsi du temps pour répondre à de nouveaux besoins et pour participer à l’élaboration de nouveaux projets. L’entreprise gagne ainsi en productivité et en agilité.

Ce qui explique directement le gain en termes d’argent. L’équipe informatique est moins sollicitée sur ces problématiques extrêmement complexes, et parfois très chronophage. L’entreprise peut donc réaliser des économies sur le recrutement d’un trop grand nombre de savoir-faire techniques ou sur l’intégration de solutions logicielles coûteuses. Son budget est ainsi utilisé à d’autres fins, parfois plus stratégiques.

Comment fonctionne l’intégration d’ API ?

Pour comprendre au mieux le fonctionnement d’intégration d’API, nous allons utiliser un exemple concret. Imaginons qu’une entreprise X a un besoin en termes d’automatisation et d’agrégation de données. Elle pourra tout simplement intégrer l’API Excel à son système. Ainsi, dès lors que l’entreprise requiert une donnée précise (type date de livraison), elle n’aura plus à passer un temps interminable à retrouver cette information. Et ce, car l’utilisation de connecteurs aura permis de trier et d’optimiser cette base de donnée afin de la rendre plus claire et exploitable. 

Si vous avez encore du mal, vous comprendrez mieux au travers de ce cas plus évident. Imaginons qu’une entreprise dispose d’un site web et recherche un système de paiement. Le codage d’un tel système serait très complexe, surtout au niveau la prise en charge des cartes bancaire etc. Ainsi, l’organisation peut faire appel à une API extérieure comme celle de Paypal, et l’intégrer à son site. Grâce à l’intégration de l’API Paypal, l’entreprise pourra effectuer des ventes en ligne. 

Quelles sont les différentes API ?

Le web répertoriant plus de 22 000 API, il serait impossible de les lister une à une. Il est toutefois possible de les regrouper par fonction, comme vous pourrez le voir ci-dessous. 

Les fonctions d'une API

 

Les catégories d’API sont nombreuses et riches, mais certaines se révèlent plus présentes et plus utiles dans notre quotidien professionnel que d’autres. Parmi elles, vous retrouverez toutes les API liées au stockage de données, qui vous permettront notamment de faciliter la gestion, l’envoi et le partage de vos fichiers.

Vous trouverez également des API propres aux échanges SMS ou mail, qui vous faciliteront l’envoi de contenus personnalisés, stratégiques ou commerciaux, à destination de vos équipes ou de votre clientèle. Et ce, tout en vous offrant un service d’analyse des statistiques d’envois et des retours observés.

Pour aller plus loin, de nombreuses API de Data Processing, d’Intelligence artificielle ou de gestion de base de données restent disponibles et programmables en fonction des besoins ponctuels ou stratégiques d’une entreprise. Vous l’aurez compris : Les connecteurs sont nombreux.

Pourquoi utiliser une plateforme d’automatisation pour l’intégration API?

Avant l’arrivée des microservices, l’intégration de données s’effectuait via une architecture traditionnelle, appelée monolithique. Cette dernière présentait de nombreux inconvénients de par son célèbre effet “cascade”. En effet, dès lors qu’une erreur atteignait le service, c’est le serveur tout entier qui risquait d’être affecté. 

C’est la raison pour laquelle de nombreuses organisations ont décidé de préconiser l’architecture en microservice. Elle va diviser la méthode traditionnelle en différentes petites structures et va ainsi permettre au développeur de se concentrer sur un seul service. Cela va participer à la réduction de la marge d’erreur et à l’augmentation de la productivité de l’entreprise.

Par ailleurs, l’architecture par microservice va souvent être intégrée dans une plateforme d’automatisation. Cette dernière permet ainsi d’utiliser les API de manière plus simple et plus rapide. Elle va faciliter la mise en connexion des API dans le but de créer une application.

 

Ainsi, de plus en plus d’entreprises ont décidé de se lancer sur le marché des plateformes d’automatisation. C’est le cas de Young App qui accompagne les entreprises dans leur démarche de digitalisation des processus métiers en proposant notamment de l’intégration d’API.