Plateforme-automatisation

Tout ce que vous devez savoir sur les plateformes d’automatisation

Blog / Développement low-code / Processus métier

Tout ce que vous devez savoir sur les plateformes d’automatisation

 

Avec l’essor du low-code, les plateformes d’automatisation se font de plus en plus en nombreuses sur le marché. Organisées, sécurisées et fluides, elles sont devenues indispensables pour un grand nombre d’organisations en quête d’agilité. Nous allons donc nous intéresser ici à l’envers du décor, à savoir les raisons pour lesquelles les entreprises commencent à adhérer à ces plateformes. Et comment fonctionne ce nouvel outil ?

Les plateformes d’automatisation : un outil bénéfique pour votre organisation

Nombreuses sont les TPE et PME à ne pas avoir encore suivies la tendance de l’intelligence artificielle. Et ce principalement, par manque de budget. Ces technologies sont en effet encore très onéreuses, voire complexes à intégrer pour l’entreprise. Aujourd’hui , les plateformes d’automatisation ont inversé la tendance. Ces dernières sont désormais accessibles même aux plus petites structures. Une entreprise peut désormais aussi bien acheter une application prête à l’emploi que développer une plateforme sur mesure. 

Ainsi, une plateforme d’automatisation est un outil facilitant la gestion dun processus métier au sein d’une organisation. Son objectif principal sur le long terme sera dans un premier temps, d’améliorer l’efficacité de l’entreprise. Elle aura dans un second temps pour but d’assurer la stabilité de l’organisation, dans sa transformation digitale. À court terme, son utilisation va améliorer la productivité, réduire les coûts et les formalités administratives. De plus, ces plateformes d’automatisation vont aussi fluidifier l’échange d’informations et permettre le suivi des évolutions en temps réel. Pour ce faire, cette dernière va confier ses tâches répétitives à des systèmes informatiques automatisés. Les équipes auront ainsi l’opportunité de se recentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée. 

Comment fonctionne une plateforme d’automatisation ?

Une plateforme d’automatisation est constituée d’un ensemble de mécanismes interagissant ensembles afin de créer un processus métiers

Voici à quoi ressemble une plateforme d’automatisation low-code :

    • Un IDE* visuel représentant l’environnement informatique dans lequel le développeur évolue. Il permet d’une part de réaliser visuellement l’interface utilisateur, les workflows et les modèles de données de votre application. Et d’autre part, il rend possible l’ajout de code manuscrit en cas de besoin. 
    • Des connecteurs à différents API ou services. Ils gèrent automatiquement les structures de données, le stockage, la récupération et le traitement de données.
    • Un gestionnaire du cycle de vie des applications ou “l’Application Lifecycle Management”. C’est un outil automatisé permettant de créer, déboguer, déployer et gérer l’application en test, en stockage intermédiaire puis en production. En d’autres termes, la répétition de ces différentes étapes : 

Construction-plateforme-automatisation

 

*Integrated Development Environment.

Les différents types de plateformes d’automatisation

Le marché étant concurrentiel à l’échelle internationale, les entreprises se doivent alors d’être de plus en plus innovantes en matière de processus métiers automatisés. On peut ainsi observer une multitude de plateformes, répondant aux différents besoins d’une entreprise. Elles sont divisées en deux catégories :

  • les plateformes d’automatisation par domaine, qui sont propres à un secteur d’activité ou à une tâche bien spécifique.
  • les plateformes de processus métiers, qui offrent la possibilité de créer et de personnaliser un processus sur mesure.

Caractérisation d’une plateforme par domaine

Les plateformes dites par domaine, sont souvent des plateformes SaaS* d’automatisation avec des modèles de workflows prédéfinis et imposés par la solution. On y retrouve des logiciels tels que :

    • Adobe Sign, HelloSign pour l’automatisation des tâches contractuelles ( ex: signature électronique de contrat)

Cependant, ces derniers ne sont pas à même de pouvoir répondre précisément aux problématiques métiers rencontrées dans une entreprise.

*Software as a service

Une plateforme de processus métiers

A contrario, les plateformes d’automatisation de processus métiers vont en grande partie s’adapter à la problématique métier du client et optimiser l’organisation en interne. Le client et les consultants pourront identifier les tâches répétitives et à faible valeur ajoutée. Tout ceci dans le but de fluidifier davantage la chaîne de production. Cette dernière va ainsi leur servir de base dans la création de workflow complètement automatisés. Le salarié pourra alors se concentrer sur des actions à haute valeur ajoutée et donc augmenter sa productivité.

Une plateforme d’automatisation présente par exemple l’intérêt de pouvoir personnaliser des tâches telles que le rapprochement de factures comptables. Cette dernière est propre à chaque entreprise. Elle nécessite donc d’être automatisée selon le fonctionnement et les besoins de l’entreprise. Une simple plateforme d’automatisation par domaine n’offrira jamais le sur-mesure que procure une solution de gestion complète des processus métiers.