Nous recrutons: Tu es un IT qui souhaite travailler en Node, Python, Serverless et Cloud dans l'IA ?

Blog

cuvva-app-4-4-1-7 5

IBM Watson remplace des emplois dans les assurances

Développement d'applications Web et Mobile

IBM Watson remplace des emplois dans les assurances

A l’heure où l’intelligence artificielle devient un enjeu pour beaucoup de sociétés, la question de la destruction d’emploi va devenir de plus en plus importante. Et ce mouvement ne va pas toucher simplement les ouvriers comme le cas de Foxconn qui va automatiser complètement certaines chaînes de production. Les cols blancs ne seront pas épargnés.

30% de salariés en moins

Ainsi, au Japon, la société Fukoku Mutual Life Insurance Co a annoncé le remplacement d’environ 30% de ses salariés du département des évaluations des paiements par l’informatique cognitive d’IBM Watson. La compagnie d’assurance prévoit de licencier 34 personnes d’ici la fin mars et 13 personnes ne verront pas le renouvellement des contrats. Le département comprend 131 collaborateurs.

Watson va donc être en charge de déterminer quelle somme verser pour chaque réclamation en fonction d’un certain nombre de critères, comme les antécédents médicaux de l’assuré, les opérations subies, le diagnostic et les ordonnances du médecin, etc. La décision finale sera soumise à approbation humaine, c’est-à-dire par les salariés restant dans le département ad hoc. Watson sera capable de dénicher les clauses spéciales des contrats d’assurance des clients pour éviter les oublis de paiement.

Generali France a décidé d’utiliser le programme Watson d’IBM.

C’est dans ce contexte que Generali France a décidé en juillet dernier de faire appel à l’intelligence artificielle. La compagnie a testé jusqu’à la fin du mois de septembre le programme Watson d’IBM pour épauler les 280 personnes mobilisées dans la maison sur les contrats d’assurance-vie en déshérence. Le résultat s’est révélé probant, les collaborateurs équipés du « robot » Watson parvenant à régler un tiers de dossiers de plus que leurs collègues dans leur recherche des ayants droit. L’assureur devrait donc signer dans les prochains jours le déploiement du programme d’IBM auprès des équipes concernées.